Une étude comportementale, pourquoi faire?

L’étude comportementale en définition : L’analyse comportementale est une approche globale de l’étude expérimentale du comportement des organismes. Ses principaux objectifs sont la découverte des principes et des lois qui régissent le comportement ainsi que l’extension de ces principes sur toutes les espèces vivantes.

Bon, très bien me direz vous… Mais dans les faits?

On parle beaucoup de l’étude comportementale pour un chien qui a mordu, ou qui aboie, détruit , fugue, etc…. On cherche à comprendre les causes de ce comportement inapproprié. On voit des émissions fleurir sur le sujet (bonnes ou mauvaises… à chacun de se faire son idée).

Et bien pour un perroquet c’est exactement la même chose.

Mais ne mélangeons pas tout. Le chien, le chat sont des animaux domestiques avec des comportements étudiés depuis des années ” Pas le perroquet ! ” Qu’il soit élevé à la main ou non, le perroquet reste un animal sauvage, avec ses codes à lui; avec son inné et son acquis.

Encore trop souvent, on catalogue des comportements dans le tiroir pratique du “Trouble du comportement” alors qu’en fait , c’est nous qui ne comprenons pas ce comportement.

Si vous essayez de comprendre votre perroquet en pensant comme un humain, ou en comparant avec les réactions de votre chien ou chat…. Je vous souhaite beaucoup de courage.

Vous voulez un perroquet qui ne crie pas, ne vole pas, ne détruit pas, fait ses besoins sur commande? Et bien, achetez une jolie peluche. Un perroquet c’est un mix de tout ça à la fois.

Bien évidemment, tout est relatif. Un perroquet ne crie pas du soir au matin. Ne doit pas grignoter tout ce qui lui passe sous le bec. Pincer quand bon lui semble. On peut tout à fait lui apprendre certaines règles de vie. Le renforcement positif permet de vivre en harmonie avec son perroquet.

Il peut cependant arriver qu’un perroquet pour des raisons diverses et varier, crie, pince, se pique… Sachez que par ces comportements, votre perroquet veut vous dire quelque chose. Mais si vous ne comprenez pas sa langue cela risque d’être très long avant de vous comprendre.

C’est pour cela qu’un petit conseil via messenger ne suffit pas. Il faut comprendre analyser décortiquer, essayer de comprendre ce qui provoque ce comportement et inverser la tendance, avec patience. J’ai passé beaucoup (beaucoup trop 🙁 ) de temps à vouloir aider et renseigner des propriétaires de perroquets qui rencontraient de réels soucis de comportement et qui me contactaient via messenger, un mail; mais qui ne voulaient que quelques conseils vite fait .

Mais il a fallu que je me rends à l’évidence… ça ne sert à rien. Il faut faire les choses bien. Echanger, expliquer la situation faire une étude, une vraie!

Les propriétaires tellement pressés de résoudre le comportement qui gêne leur quotidien courent sur le net à la recherche de la solution miracle. Alors ils prennent un petit bout de conseil de chacun, le mélange aux idées reçues, rajoutent une petite dose de spécialistes qui ont vu une émission un jour ou on parlait de perroquets, ils mélangent le tout et pensent avoir fabriquer l’élixir miracle. Et au final dans la plupart des cas, finissent par ne plus supporter ce comportement qui s’est amplifié plus que de raison et placent leur plume dans un autre foyer…

Ce que je vous propose, c’est d’échanger ensemble afin de comprendre votre perroquet. De vous apprendre à parler la même langue.

De faire les choses bien, ou ne pas les faire du tout… mais je ne ferai plus de conseils à la volée.

“Aimer c’est comprendre et accepter que l’autre soit différent”

Ne jamais s’avouer vaincu

On t’avait classé dans la catégorie des perroquets intouchables, les perturbés…

Troubles du comportement sévères, irréversibles… avec pour seule solution des tranquillisants… (deux vétos différents, ont eu le même diagnostique)

A même pas un an, tu ne répondais pas du tout aux attentes de tes maitres.
Tu n’étais pas câline, tu ne jouais pas, tu pinçais, tu criais… qu’elle déception pour eux. Tu n’étais pas manipulable.

Tu étais un bébé abimé alors… ils ont très vite été dépassés.

J’ai vu beaucoup de perroquets abimés… mais tu étais la première si jeune et ça m’a paru encore plus injuste, quelques mois et déjà dans cet état là…

Je t’ai promis qu’on allait y arriver, je pense que nous sommes bien parti.

Quand on s’implique dans la protection animale, on sait que l’on ne sera jamais riche.
Dans le meilleur des cas, on arrivera à équilibrer et ne pas perdre d’argent, ce qui est déjà un gros challenge!

Et pourtant, quand je vois ton évolution bébéchoux, je me sens très riche.

Encore beaucoup de travail bien sur mais peu importe…

Ne baissez jamais les bras,
N’oubliez pas qu’ils n’ont rien demandé.

N’oubliez pas qu’ils n’ont que vous!

A toi petite plume

A toi petite plume,

C’est une histoire triste et banale au final.
Toi petit perroquet née dans un élevage, tout beau tout propre.
Spécialisé depuis des années et sure de faire du travail de qualité.
Tu étais dans ton œuf quand tu as rejoins la belle couveuse de compétition Hi Tech.
Tu as vu le jour sur un papier de sopalain sous une lampe chauffante d’un beau rouge.
Pas de maman ni papa….
Juste des sans plume aux heures des repas qui te donnent une seringue et changent le sopalain.

Continue reading “A toi petite plume”

Les règles d’or

Prendre conscience de certains points!

Choisir de vivre avec Un perroquet, une grande perruche; c’est avant tout choisir de vivre avec un Oiseau. Et un Oiseau, Vole. Je ne le dirai jamais assez. Un oiseau, vole, un chien court, un poisson nage! Est ce que ça vous viendrez à l’idée d’élever un berger allemand dans une caisse de transport???? Non, car on sait qu’un chien a besoin de se dépenser de jouer de courir, sauter, s’étirer etc etc… Bref être un chien! 
Et bien, un perroquet a besoin de voler de courir, de marcher de chanter de crier. D’être un Perroquet !

Continue reading “Les règles d’or”

La curiosité est un vilain défaut ?

Curiosité…

Tous les propriétaires de perroquets, l’auront remarqué…
Un perroquet c’est curieux! Et oui, même très curieux. Il se ballade tranquillement, se pose sur la table et vient gouter ce que contiennent les verres. Et en plus, ils aiment l’alcool!! Et comme ils ont un très bon odorat, ils ont vite fait de repérer le contenant et le contenu… 
N’oubliez pas que votre plume pèse entre 250g et 1700g selon son espèce… Imaginez ce que quelques gouttes d’alcool peut faire sur son organisme… (bien évidement le verre a été retiré avant que Gabie ne puisse boire)
Le contenu peut être dangereux, mais n’oubliez pas une chose,

Continue reading “La curiosité est un vilain défaut ?”